« La pureté : un vieux mot pour lequel il faut déjà recourir au dictionnaire | Accueil | Reprise »

19/02/2006

Commentaires

José

Ne pensez-vous pas, Jé, que le virtuel et le “réel“ finissent simplement par se rencontrer et se mélanger, comme deux couleurs en peinture, pour créer un monde “viréel“ ou “réetuel“?

j.

> Jo

La comparaison avec la peinture est bien trouvée, sauf que parler de "virréel" ou "réetuel", cela sonne un peu art néo-contemporain. Du moins, à mon goût.

Peut-être devrait-on parler de réel virtuellement enrichi (les avatars) ou de virtuel confronté au principe de réalité (l'économie des MMORPG) ?

A moins que l'opposition réel/virtuel ne soit finalement qu'une facilité conceptuelle.

[sourire virtuel dissimulant mal un état quelque peu endormi bien réel]

José

Je vous signale en passant que nos pageranks sont passés à 5/10. Bonne nuit, Jé.

shanti

La fuite vers le virtuel ne serait-il pas due à une volonté, plus ou moins consciencte, de construire une vie, ou une identité, plus compliquée à faire dans le réel ?

José

Ben quoi, c'est dimanche ! Et le dimanche...

José

Jé, il y a exactement un an, jour pour jour, sur vos conseils, j'ai commencé à explorer le monde virtuel des blogs, en ouvrant celui de Montagenet, puis, quelques semaines plus tard, “Carnets de nuit“. Depuis, il y a eu aussi “imagine 2012“ et “imagine 2050“.

A ce rythme, mes blogs se reproduisent plus vite que mes chats. J'en viens parfois à souhaiter qu'une grippe aviaire quelconque me débarrasse des uns et des autres... et me rende au “désert“ d'avant, à ces dunes, à ces nulle part que vous évoquez.

En attendant, je mets une bouteille au frais pour fêter avec vous ce premier anniversaire.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

FREEMEN

Montagenêt family

Bloggeurs croisés